Accueil


Altruisme et empathie dans la relation de soin

Au cours de sa vie, toute personne ou presque est amenée à soigner. Dès la plus petite enfance, on sait consoler. Très vite, on se soigne – en mangeant et en buvant pour survivre, en pansant ses propres blessures. Les parents soignent leurs enfants, les plus jeunes soignent les anciens ; on soigne ses proches, mais aussi des inconnus, des animaux non humains et des plantes. Soigner est de toute évidence un comportement universel non seulement pour l’espèce humaine mais pour de très nombreuses espèces animales. Pour autant, tous les individus n’ont pas le même goût pour le soin, ni le même désir de soigner. Et chacun de nous soigne plus spontanément ses proches que de parfaits étrangers.

Or, dans toutes les cultures, des individus font du soin leur activité quotidienne, voire leur profession. Dans les pays occidentaux, où la biomédecine s’est développée de manière exponentielle depuis environ soixante-dix ans, les professionnels de santé sont extrêmement nombreux et reçoivent une formation longue et souvent très spécialisée. Ces soignants professionnels sont souvent qualifiés de « personnes altruistes, douées d’empathie ».
Mais que sont exactement l’altruisme et l’empathie? S’agit-il de comportements innés (ayant une base biologique) ou appris (issus de l’influence culturelle et susceptibles d’être enseignés) ? Quelle place ont-ils dans le comportement des soignants et dans les attentes des personnes qui demandent des soins ? Peut-on les développer ? Quelles sont leurs limites ?


Les modules Médecine et les humanités traitent de philosophie, d’éthique, d’histoire, d’art et de littérature et de leurs rapports avec la pratique de la médecine. Rédigés par des spécialistes des sciences humaines et médicales, ils ont pour but d’offrir un complément de connaissances et de réflexions pour que les étudiants et les professionnels de la santé puissent construire leur vision de la maladie et des soins dans une perspective bio-pycho-sociale nourrie de savoirs élargis.

L’auteur

francois-AuclairLe Dr Marc Zaffran a exercé la médecine en France de 1983 à 2008, en tant que médecin de famille et dans un centre de santé des femmes. Il est titulaire d’une maîtrise des Programmes de bioéthique de l’Université de Montréal. Sous le pseudonyme de Martin Winckler, il est l’auteur de nombreux romans (La maladie de Sachs, Le Chœur des femmes, En souvenir d’André aux éditions P.O.L) et d’essais (Profession : Médecin de famille ; Le patient et le médecin aux Presses de l’Université de Montréal ; Les Brutes en blanc, Flammarion). Il s’intéresse à la représentation des dilemmes éthiques dans les téléséries médicales et a publié un livre sur la série Dr House, l’esprit du Shaman, aux éditions du Boréal. Il anime un atelier annuel d’écriture pour les étudiants en médecine au sein du programme de Physicianship de l’Université McGill et collabore au programme « Médecine et Humanités » de la faculté de médecine à l’Université d’Ottawa.
 

Les objectifs d’apprentissage sont les suivants :

  • définir ce que sont empathie et altruisme et indiquer leurs fondements biologiques ;
  • comprendre la place de l’empathie et de l’altruisme dans la relation de soin – et en particulier chez les professionnels de santé ;
  • connaître et comprendre les limites et les entraves à l’empathie que rencontre tout soignant dans le cours de ses activités et les méthodes qui permettent d’éviter l’érosion de l’empathie au fil de la formation et de l’exercice médical


pause

Tout au long du module, nous vous proposons des PAUSES RÉFLEXION pour consolider vos apprentissages. Prenez le temps d’y inscrire vos réponses et vos idées. Une réponse vous est proposée par l’expert afin d’approfondir et de bien ancrer votre réflexion. Elle ne met pas au défi la valeur de votre réponse personnelle, mais vous propose de nouvelles avenues.
Nous vous invitons également à prendre des notes personnelles dans l’outil « Prise de notes » situé à droite.

 

Remerciements

Expert de contenu : Marc Zaffran MD
Conception et rédaction : Isabelle Burnier MD, M.Ed
Comité pédagogique : Jean Roy, MD, Diane Bouchard-Lamothe, M. Sc.S.,
Programmation et technologie : Medtech, Université d’Ottawa
Réalisation: octobre 2016